:: Evènements

 

Prochaine Exposition:

Mai 2010:Salon d'Arts Plastiques 2010 de La Rochelle du 5 juin au 20 juin 2010

                  Rotary club de Roncq du 28 mai au 6 juin

                      Septembre 2009 :Salon international d'art-Domaine de Valmy-

Expositions où le peintre FABE a déjà participé:

Mars2010: Foire de Nice

Septembre 2009 :Salon international d'art-Domaine de Valmy-

Automne 2009: Salon d'art contemporain Porte de Champeret

Décembre 2008:Exposition à la galerie Monalisa Parie Rue de varenne

Exposition du 25 Novembre au 6 Décembre 2008

Salon d'Arts Plastiques 2008 de La Rochelle

A l'occasion de ce salon , Fabe a reçu le "Prix du thème  mer"

Centre culturel Français du Luxembourg Septembre 2007

  • Salon de la Rochelle  Avril 2007 

  A l'occasion de ce salon , Fabe a reçu le prix d'ART CONTEMPORAIN de la Ville de La Rochelle

  • Clos vougeot 4 Mai 2007  tel 0680108597

  • Colomiers du 8 janvier au 2 Février 2007 (26 tableaux exposés) 0561782922

  • Office de tourisme de la ville de Surgères Charente Maritime du 9 Février  au 2 Mars  2007  0546072002

        Hôtel Ritz Paris 12 Décembre 2006

  • Hôtel Crillon Paris14 Avril 2006

  • Waldorf Hilton  London 2006

  • Art Studio Paris 2006

  • Alliance Hotel Lille 2005

  • Phoenix tree Art Gallery in Pekin 2005-2006

  • Shangai Spring Art Salon 2005

  • Ozoir la ferrière spring 2005

  • Art et Miss Gallery in Paris 2005

  • Art Studio  Paris 2004

  • Alliance Hotel Lille 2004

  • Punkt gallery in Munster Germany

 

Ce qu'en pense la presse

  • La presse en parle....

  • La voix du midi le jeudi 25 janvier 2007 GillEric LEININGER:

  • C’est une belle promenade à laquelle nous convie Fabé, au travers de ses œuvres originales. Ses scènes de rue, tranquilles et sereines mettent en présence des lieux simples et riches à la fois, riches de lumière et riches de présence, ainsi que des personnages qui semblent deviser en toute paix, dans une sorte de suspension du temps dont on rêve tous un jour ou l’autre, lorsqu’on goûte aux moments heureux que l’existence procure. Fabé maîtrise parfaitement toutes les techniques, dessin, pastel, crayon, mine de plomb, fusain, acrylique et surtout peinture à l’huile au couteau, et ses œuvres sont essentiellement des peintures à l’huile sur toile. Né à Dijon en 1967, il a débuté par des études d’arts graphiques à Paris qui l’ont ensuite mené à réaliser des affiches publicitaires, des décors pour le théâtre, et s’est toujours senti plus attiré par la peinture que par le graphisme. Ses débuts en peinture ont été assez synthétiques, en ce qui concerne les formes, rappelant le cubisme coloré. Concernant ses orientations, elles ont toujours été doubles, constituées d’une attirance pour l’abstraction au niveau de la matière et pour le figuratif pour le panel des sujets.

    Plus tard, il est revenu au dessin, au trait, ce qui lui a permis de trouver beaucoup plus d’ouvertures, que ce soit au niveau de la lumière, de la couleur et de la matière. Afin de mieux s’imprégner de la lumière et des lieux, Fabé a séjourné durant six mois en Allemagne et deux ans en Sicile, en des endroits possédant une lumière et une atmosphère particulières. Certains diront qu’il reste quelque chose d’onirique dans le traitement de ses sujets qui sort un peu d’une réalité figurative. Il travaille actuellement sur ces superpositions de couleur au couteau, sur des bases figuratives, de façon à donner une espèce de vie à la lumière.

    Dans ses tableaux, la nature et la cité se côtoient  sans heurt, et le calme des ruelles et des arches et porches, n’a d’égal que celui des personnages qui y évoluent ou que celui de la nature si bien peinte, avec originalité, mais toujours de manière agréable. Ainsi, on pourra être surpris pas la couleur de Verger aux trois arbres, mais il n’y a rien de choquant, au contraire. Tout dans l’œuvre de Fabé est une invitation à partager, à goûter l’instant, à s’étendre en un Carpe diem durable et éternel, dans un environnement de couleurs judicieusement choisies pour surprendre sans choquer, étonner sans bousculer, attirer l’œil du visiteur, sans l’agresser. Sur un banc, Dans un parc, Café sur place, autant d’œuvres exposées dans lesquelles on aimerait plonger pour aller se poser, s’asseoir et laisser le temps s’écouler doucement dans une atmosphère chaudement colorée, faite d’entente, d’harmonie, de calme. Oui, les tableaux de Fabé ont quelque chose de séduisant et touchant à la fois, d’original et d’apaisant à la fois. A ne pas manquer. G.E. Leininger

 
 

Copyright Agics Création et référencement de sites web

mentions légales